8.557 offres de missions disponibles, 4.514 freelances inscrits

Tout savoir sur le métier de conseiller en gestion de patrimoine

Venez découvrir le métier de conseiller en gestion de patrimoine. C'est par ici cliquez vite !

Dans : Publié le 18/10/2017 par superadmin

Le conseiller en gestion de patrimoine a pour principal rôle d’accompagner les particuliers dans la gestion et l’optimisation de leur patrimoine. Il oriente son client vers les placements immobiliers fructueux, les opérations boursières ou autres idées de placement les mieux adaptées à sa situation financière, ses projets individuels ou familiaux. De par son action, il doit faire améliorer la rentabilité du patrimoine qui lui est confié, et ce, dans le respect des différentes contraintes fiscales et juridiques relatives à chaque investissement proposé.

Les missions d’un conseiller en gestion de patrimoine

La première mission d’un conseiller en gestion de patrimoine est de faire le bilan du patrimoine de sa clientèle. Après une étude personnalisée de sa situation, il sera en mesure de définir la stratégie la mieux adaptée à chaque type d’investissement. En tant que conseiller, il ne doit pas imposer ses choix, mais expliquer les avantages, les inconvénients et les risques encourus pour chaque placement. Son objectif est d’orienter le client vers le choix le plus judicieux. Pour ce faire, il va de soi que le conseiller en gestion de patrimoine doit avoir une connaissance approfondie des produits qu’il présente. Ainsi, il pourra répondre aux questions que son client peut lui poser. Une fois la stratégie d’investissement définie, le conseiller en gestion de patrimoine doit également veiller à maximiser les gains de chaque placement tout en maitrisant les risques. Pour optimiser le rendement du patrimoine, il doit aussi être en mesure de proposer un large choix de produits qui permettent de transformer les liquidités en d’autres produits tout aussi lucratifs.

 

Dans son action, il doit également veiller à ce que ses clients restent dans la légalité. Le conseiller en gestion de patrimoine doit ainsi être en mesure de proposer un cadre fiscal et juridique bien défini pour chaque investissement. L’une des missions du professionnel de la gestion de patrimoine consiste aussi à évaluer la réelle rentabilité des placements qu’il propose. Il doit constamment suivre les évolutions du placement pour identifier les écarts entre le rendement prévu et les réalisations. Le résultat de ces évaluations lui permet d’ajuster son conseil.

 

Le conseiller en gestion de patrimoine doit également prospecter de nouveaux clients pour développer portefeuille. Une veille réglementaire et technique est aussi indispensable pour rester au courant des dernières évolutions réglementaires, juridiques ou encore fiscales spécifiques au secteur bancaire. Cette veille lui permet aussi de se tenir informé des grandes tendances de l’économie, ce qui lui permettra d’affiner son expertise et d’apporter un conseil approprié à ses clients.

Les qualités requises pour devenir conseiller en gestion de patrimoine

Le métier de conseiller en gestion de patrimoine est accessible aux personnes qui, après avoir obtenu une licence générale en économie, se sont spécialisées en masters pros. Le choix de spécialisation est vaste puisque les personnes qui souhaitent embrasser ce métier peuvent suivre un master en droit privé, avec pour spécialité la gestion de patrimoine privé. Elles peuvent aussi choisir un master en gestion patrimoniale et financière avec une spécialisation en gestion du patrimoine privé ou en management financier. Les personnes qui ont suivi une formation au sein d’une école supérieure de commerce ou de gestion peuvent aussi faire carrière en tant que conseillers en gestion de patrimoine.

Un conseiller en gestion de patrimoine doit avoir des capacités d’analyse et de synthèse pour pouvoir rédiger un bilan patrimonial pertinent. Il doit également posséder de solides connaissances juridiques, financières et fiscales, ainsi qu’une connaissance de l’environnement économique et financier pour pouvoir conseiller judicieusement ses clients.

Mais au-delà des compétences techniques, certains traits de personnalités sont indispensables pour exercer ce métier. Un conseiller en gestion de patrimoine doit avoir une grande capacité d’écoute et de questionnement. Sans cela, il aura du mal à cerner les besoins de son client. Avant de proposer un plan de placement, le conseiller doit en effet être en mesure de mettre en exergue les réelles envies de ses clients. Souhaitent-ils un placement sécurisé pour assurer leur retraite ou sont-ils prêts à tenter un investissement risqué, mais à forte rentabilité ?  Il saura ainsi si des placements immobiliers sont appropriés ou s’il est nécessaire de mettre l’accent sur les activités en bourse.

Un conseiller en gestion de patrimoine doit également être curieux de nature et avoir de l’intuition pour pouvoir « flairer » les bons placements en fonction de l’actualité économique et de l’état des marchés financiers. Un sens du contact et de la relation clientèle est aussi nécessaire, car il sera souvent amené à échanger avec leurs clients.

Comment exercer le métier de conseiller en gestion de patrimoine ?

Un conseiller en gestion de patrimoine peut exercer son métier au sein d’une banque. En plus de ses missions habituelles, il peut être amené à exécuter certaines tâches supplémentaires comme la formation des chargés de clientèle aux problématiques patrimoniales, par exemple. Il peut aussi être amené à assurer la gestion bancaire de ses clients. Selon l’organisation interne de la banque, il peut être soit l’unique interlocuteur de ses clients au sein de la banque ou se consacrer à l’appui aux conseillers clientèles.

 

Il est aussi possible d’exercer ce métier en tant qu’indépendant. Dans ce cas, le conseiller en gestion de patrimoine peut intégrer une agence spécialisée dans ce domaine ou monter sa propre affaire. Quoi qu’il en soit, il sera toujours amené à collaborer avec plusieurs partenaires externes comme les banques, les courtiers en assurance, les marchands de biens, les experts comptables ou encore le notaire.

Le portage salarial : quel intérêt pour le conseiller en gestion de patrimoine ?

Travailler en tant qu’indépendant n’est pas toujours évident pour un conseiller en gestion de patrimoine puisque cela laisse supposer de longues démarches administratives. Le portage salarial lui permet d’exercer immédiatement son métier en toute indépendance sans avoir à changer de statut ou s’enregistrer auprès des administrations. En étant porté, il garde le statut de salarié et les avantages qui vont avec, à savoir, l’assurance sociale, les allocations de chômage, la cotisation à la retraite, etc. Grâce au portage salarial, il peut aussi se consacrer entièrement à l’exercice de son métier, puisque toutes les parties administratives incombent à la société de portage. Cette dernière se charge de l’encaissement des factures, du règlement des charges sociales, etc.