11.833 offres de missions disponibles, 7.771 freelances inscrits

Zoom sur le métier de consultant en ingénierie pharmaceutique

Qui a dit que la fonction de consultant était seulement réservée à certains types de métiers comme l’informatique, le webmarketing… ? De nombreux secteurs ont besoin de profils experts intervenant sur des domaines d’activité très différents. C’est le cas par exemple du médical et de l’industrie pharmaceutique. Nous vous proposons ici un retour d’expérience de personnes dont c’est précisément le métier. Zoom sur le métier de consultant en ingénierie pharmaceutique….

Dans : Actualités Publié le 13/03/2019 par superadmin

Le métier de consultant en ingénierie

 

Tout d’abord, quelques mots sur l’industrie pharmaceutique.

Ce secteur regroupe des activités de recherche, de fabrication et de commercialisation des médicaments pour la médecine humaine ou vétérinaire. Généralement cette activité est exercée dans les laboratoires pharmaceutiques et les sociétés de biotechnologie.

 

Plusieurs cabinets de conseil et de consulting se sont spécialisés dans le domaine de l’industrie pharmaceutique en France.

Selon Mag.monchval.com, voici comment se traduit le fait d’être consultant pour l’industrie pharmaceutique : « un consultant est une personne qui est engagée dans une société de conseil et qui est ensuite envoyée chez un client. Les missions confiées peuvent être très variées, tant au niveau de la durée (souvent entre 6 mois et 1 an) que du domaine d’intervention : affaires réglementaires, affaires cliniques, affaires médicales, ingénierie, qualité ».

Ce métier est applicable dans plusieurs types d’entreprises. En fait, il existe notamment deux catégories de sociétés de conseil concernant le secteur pharmaceutique : 
– Celles qui sont spécialisées dans l’industrie pharmaceutique et les dispositifs médicaux
–   Les autres qui sont généralistes (pharmaceutique, mais aussi automobile, aéronautique, défense, banque, assurance, santé…)

Comme vous pouvez le constater, il s’agit d’un métier complexe et technique mais qui semble très intéressant.

Voici un éclairage plus concret avec le témoignage d’Alexandra, consultante en ingénierie pharmaceutique depuis peu :

« Une fois mon diplôme de master de biochimie obtenu en septembre dernier, j’ai commencé à chercher du travail. Je savais que je souhaitais travailler dans l’industrie pharmaceutique, mais je voulais surtout découvrir la variété des missions qui pouvaient être proposées et ne pas « m’enfermer » dans un poste interne. 

Après plusieurs recherches sur les possibilités qui s’offraient à moi, je me suis arrêtée sur le métier de consultant et les avantages qu’il offrait : 

– C’est un métier où les juniors sont acceptés. La rémunération est intéressante (30 à 35 k€ brut/an en étant jeune diplômé, sachant qu’en plus, si la mission m’oblige à m’éloigner de mon domicile, la société peut prendre en charge les frais de transport et d’hébergement).
– Il y a une variété d’environnements, de clients, de sites géographiques, de missions qui permettent de voir énormément de choses et de gagner beaucoup en compétences.
– Les sociétés de conseil sont très variées (petites et familiales, grandes offrant beaucoup de perspectives d’évolution interne, jeunes en pleine construction, anciennes avec de l’expérience…). J’ai pu me permettre d’attendre de trouver celle qui me correspondait ».

Les Echos Start, offrent également un témoignage de Arnaud Brucker, qui a découvert qu’il pouvait exercer cette activité en conseil et s’y épanouir lui aussi :

« J’aime l’écoute et l’échange avec mes collègues sans barrière hiérarchique ainsi que le fait de pouvoir côtoyer de près des personnes expertes dans des sujets pointus. Cela me permet de me perfectionner dans certains domaines, et c’est une vraie richesse ! Dans les grands laboratoires, les personnes sont moins accessibles, de par la taille de l’entreprise et la répartition des rôles. Dans mon cabinet, en revanche, le fait de travailler avec plusieurs clients sur différents projets me fait apprendre beaucoup plus vite, et me permet de tirer le meilleur de chacun. Je gagne en recul, en pertinence. Mon travail au quotidien est beaucoup plus intéressant et valorisant ».

 

Le Conseil du consultant en ingénierie pharmaceutique

En quoi consiste le métier et les responsabilités au quotidien du consultant en industrie pharmaceutique ?

Le consultant en industrie pharmaceutique coordonne des tests permettant de s’assurer que les vaccins ne sont pas brisés lors du transport (routier, aérien maritime). Il supervise aussi des tests permettant de prouver que la chaine du froid est bien respectée tout au long de l’envoi de vaccins, depuis le site fabricant jusqu’au patient…

Le métier de consultant en ingénierie pharmaceutique peut être très demandé car il y a de nombreux bénéfices à faire appel à ce type de profil.

Ainsi, pourquoi des entreprises font appel à des consultants dans l’industrie pharmaceutique ?

Il y a plusieurs raisons qui font que le client a besoin de faire appel à une personne extérieure.

  • Un pic d’activité
  • Un manque de compétences internes

La majorité est localisée dans les grands pôles pharmaceutiques : région parisienne, région lyonnaise et Normandie pour la France, mais aussi en Belgique et en Suisse.

Quelques noms d’entreprises dans le secteur d’ingénierie pharmaceutique :

  • Abylsen
  •  Agap2
  • Alten
  • Altran  
  • Amaris
  • Caduceum  
  • Consultys
  • Efor
  • IMPAC
  • MCA  

 

Ce métier est donc tout à fait envisageable en portage salarial. Vous verrez juste après comment et pourquoi.

 

Consultant en ingénierie pharmaceutique : un métier très cadré possible en portage salarial

 

Ce métier très valorisant, complexe, méconnu et qui nécessite une certaine expertise, comme présenté ci-dessus, est tout à fait possible portage salarial.

Attention, cependant, notez bien que c’est l’ingénierie seulement qui est prise en charge…

Pour rappel, selon le Journal du Net, le « portage salarial représente une alternative à l’entrepreneuriat même s’il peut constituer le premier pas vers la création d’entreprise pour les personnes portées. Ce statut est en grande partie utilisé pour des missions de conseil ».

De plus, le freelance est « affilié à la sécurité sociale et peut bénéficier de l’assurance chômage. La gestion quotidienne de l’entreprise étant prise en charge par la société de portage, l’entrepreneur n’a pas à se soucier de l’intégralité de la gestion. La société de portage peut être aussi porteuse de bons conseils et apporter des missions à l’entrepreneur ». 

Nous espérons que vous aurez appris ici ce qu’est un consultant en ingénierie pharmaceutique, quel est son champ d’action et d’expertise. Peut-être cela vous aura fait découvrir un univers totalement inconnu et donné des envies de carrières. Quoi qu’il en soit, presque tous les métiers sont possibles en freelance et en portage salarial.