542 offres de missions disponibles, 4.991 freelances inscrits

Tout savoir sur le métier de manager de transition

Le manager en transition accompagne les entreprises dans les phases importantes de leur histoire pour les aider à mettre en place les mutations nécessaires. Les cadres experts qui choisissent cette voie le font le plus souvent en travailleur indépendant après avoir cumulé des années d’expériences en entreprise. Le portage salarial peut répondre à leurs attentes en leur offrant un statut simple, souple et sécurisant.

Dans : Actualités Publié le 15/02/2018 par superadmin

Le manager en transition accompagne les entreprises dans les phases importantes de leur histoire pour les aider à mettre en place les mutations nécessaires. Les cadres experts qui choisissent cette voie le font le plus souvent en travailleur indépendant après avoir cumulé des années d’expériences en entreprise. Le portage salarial peut répondre à leurs attentes en leur offrant un statut simple, souple et sécurisant.

Accompagner les changements en entreprise

La mission d’un manager de transition est d’accompagner les entreprises pour mettre en place les changements nécessaires à leur évolution. Dans les années 70, l’on faisait surtout appel aux managers de transition pour résoudre une situation de crise, que se soit la défaillance d’un dirigeant, la fermeture d’un site ou encore le démantèlement d’une entreprise. De nos jours, les champs d’action du manager de transition se sont considérablement élargis. Il intervient désormais pour aider les entreprises à mettre en œuvre tout changement nécessaire à leur évolution : changement de stratégie de développement, réorganisation interne ou croissance. Le management de transition s’adresse donc à tout type d’entreprises, quels que soient la taille, de la PME à la grande entreprise, et le secteur d’activité. Selon la mission qui lui est confiée, le manager de transition peut ainsi être amené à intervenir dans tous les services de l’entreprise : les ressources humaines, l’organisation d’un site, la gestion des stocks, les services financiers de l’entreprise… Le manager de transition intervient pour venir en renfort des équipes dirigeantes et leur apporter une expertise pointue. Il occupe de manière transitoire une fonction clé et stratégique au sein de l’entreprise qu’il accompagne.

Les qualités d’un bon manager de transition

Missionné pour accompagner les entreprises afin de les aider dans leur transformation, le manager de transition est avant tout un homme ou une femme d’action qui se doit d’apporter des solutions concrètes à ses clients. La qualité de son travail se mesure d’ailleurs aux résultats obtenus. Amené à intervenir ponctuellement en entreprise, le manager en transition est un professionnel doté d’une solide capacité d’adaptation afin d’être rapidement opérationnel. Pour travailler avec efficacité, le manager de transition possède également d’autres cordes à son arc. Il doit tout d’abord être doté d’un grand sens de l’écoute pour comprendre rapidement les problématiques de ses clients et pouvoir y répondre avec pertinence. Bien souvent, ses qualités de leadership et sa force de persuasion lui permettront d’emporter l’adhésion de ses client sur les solutions à mettre en place. Quand il doit intervenir en situation de crise, le manager de transition doit également faire preuve d’objectivité, de neutralité et de résistance au stress pour résoudre rapidement les conflits et savoir travailler dans l’urgence. C’est donc un métier où l’expertise doit se conjuguer avec de solides qualités humaines d’analyse et de négociation. Enfin, par essence même, le manager de transition n’est pas un poste destiné à être pérennisé au sein d’une entreprise. C’est donc un métier où la mobilité est de mise, au niveau national comme international, ce qui implique la maîtrise d’au moins une langue étrangère, l’anglais.

Manager de transition, un métier réservé aux cadres expérimentés

De part les compétences et les qualités humaines qu’il requiert, le métier de manager de transition est destiné aux cadres de haut niveau ayant une longue expérience en entreprise. Bien souvent, le manager de transition a occupé en tant que salarié des postes de direction en entreprise pendant au moins 10 à 15 ans et y a développé une expertise pointue dans un domaine bien défini. C’est d’ailleurs son niveau d’expertise poussé dans une fonction ou un secteur d’activité donné qui lui donnent les connaissances nécessaires pour mener à bien ses missions en management de transition. En règle général, les cadres qui se tournent vers cette profession veulent donner un second souffle à leur carrière et se donner de nouveaux challenges à relever. Avec la grande diversité de missions qu’offre le management de transition, il répond ainsi particulièrement bien aux attentes des cadres senior à la recherche d’un environnement de travail varié et stimulant. Pour accompagner les cadres seniors qui veulent devenir manager de transition, il existe un grand nombre de formations, qui répond aux besoins variés de freelances aux parcours professionnels extrêmement diversifiés.

Manager de transition et portage salarial

La durée d’une mission de management de transition est en règle générale de 6 à 18 mois. Beaucoup de manager de transition travaillent donc avec un statut d’indépendant. Mais le niveau de salaire élevé de ces professionnels experts dans leur domaine ne leur permet pas de travailler sous le statut de la micro-entreprise. Pour les managers en transition freelance qui ne souhaitent pas créer leur propre société, le portage salarial constitue une alternative intéressante. En choisissant de travailler en portage salarial, le manager de transition n’a en effet pas besoin de créer de structure juridique pour exercer son activité. Pour un cadre senior en fin de carrière, le portage salarial permet également de conserver tous les avantages du salariat comme les cotisations retraite, l’assurance chômage et la sécurité sociale. Les managers en transition portés apprécient également que leur société de portage leur facilite au quotidien leur vie professionnelle en prenant en charge la gestion administrative de leur activité et en leur permettant d’accéder à tout un panel de services pour mieux gérer leur carrière (formation, suivi par un chargé d’affaires…). Enfin, se tourner vers le portage salarial permet d’enrichir son réseau professionnel, un atout certain pour les managers en transition qui peuvent être amenés à travailler sur des missions au long cours faisant appel à des équipes d’experts pluridisciplinaires.