16.259 offres de missions disponibles, 7.110 freelances inscrits

Quelques conseils à suivre pour augmenter ses chances d’obtenir un rendez-vous physique après un entretien téléphonique

Vous avez décroché un entretien téléphonique ? Félicitations, mais il ne faut pas vous reposer sur vos lauriers, le plus difficile reste encore à venir, celui de décrocher un rendez-vous physique

Dans : Actualités , Conseil Publié le 02/06/2015 par Pierre de LA CROIX

Ça y est, vous avez décroché un entretien téléphonique ? Félicitations, mais il ne faut pas vous reposer sur vos lauriers, le plus difficile reste encore à venir, celui de décrocher un rendez-vous physique. Comment faire en sorte que cette première prise de contact débouche sur une réelle rencontre ? Voici quelques conseils à suivre.

 

Pourquoi un entretien téléphonique ?

L’entretien téléphonique est un moyen rapide et efficace pour se faire une première impression du profil d’un candidat intéressant qui permet souvent de vérifier l’intérêt porté à un profil et qui de fait est souvent employé par les entreprises qui recrutent. À la différence de l’e-mailing, cette méthode est interactive et suscite une meilleure réaction chez le prospect, les réactions sont instantanées et les échanges plus fluides. Les appels vous permettent alors d’influencer la décision et de décrocher un rendez-vous physique, c’est une chance à ne pas manquer, c’est à vous de jouer vos cartes.  Cependant, les rendez-vous téléphoniques ne s’improvisent pas, ils nécessitent le respect de certaines règles pour réussir.

 

 

Dès la première minute, pensez à sourire !

Les profils de commerciaux sédentaires qui passent énormément de temps au téléphone le mentionnent souvent : le sourire s'entend au bout du fil ! Cela les engage à être avenants, sympathiques, et à faire preuve d’empathie ... bref, tout ce qui permettrait de mettre son interlocuteur en confiance, c’est un « must have » pour réussir une vente. Or, quelque part, c'est aussi ce que vous recherchez : parvenir à 'vendre' à ce recruteur, ou à un autre, votre savoir-faire (compétences techniques, assiduité...) et votre savoir être, et ce au meilleur prix. Alors, souriez !

 

Soignez votre entretien téléphonique

Un entretien téléphonique tombe souvent au moment où l’on s’y attend le moins et pourtant si vous ne passez pas cette étape avec succès, vous pouvez dire adieu à l’opportunité de rencontrer le recruteur. Pour que tout se déroule au mieux, choisissez un lieu où vous serez à l’aise, n’hésitez pas à ce propos à demander quelques minutes de préparation pour vous installer. Préférez d’ailleurs rappeler d’un téléphone fixe si vous en avez l’occasion, l’échange n’en sera que plus clair.  

Attention, cette occasion ne se présentera pas plusieurs fois, c’est le moment de mettre en avant vos motivations, vos compétences et expériences, mais également de mieux connaître la société qui souhaite vous recruter et d’être à l’écoute de votre interlocuteur. Cet entretien dure en moyenne 15 à 30 minutes, au-delà, n’hésitez pas à analyser si vous avez répondu à toutes les questions et à conclure en proposant que vous seriez heureux de prendre rendez-vous pour un entretien physique afin de mieux étayer vos réponses. En effet un recruteur peut très bien laisser courir le fil de la discussion, afin de tester votre réaction, voire votre capacité d’initiative.

 

Éveillez la curiosité

La meilleure façon de déclencher l’envie de vous rencontrer est de faire en sorte que l’on s’intéresse à ce que vous avez à dire. Il vous faudra donc jouer la carte de la séduction en évoquant des points stratégiques que vous pourrez développer plus amplement lors d’un entretien physique. Savoir glisser de façon subtile cette invitation à vous retrouver à l’occasion d’un prochain rendez-vous demande une bonne préparation de votre entretien téléphonique.

Soyez toujours prêts et préparez au préalable un petit carnet qui vous suivra partout et où vous noterez quelques formulations utiles, les conseils et astuces que vous aurez glanés et les points essentiels selon vous à développer sur votre carrière, vos expériences ou votre profil ainsi que votre connaissance du marché et de l’entreprise en question. Reprenez les éléments livrés par le recruteur sur le profil recherché et les compétences nécessaires et prenez en note pour pouvoir les utiliser à votre avantages lors de la discussion. Lors de l’entretien, reprenez votre carnet et 'déroulez-le' sur les points que vous jugez les plus importants ou adaptés à la conversation (inutile d'en faire un exposé exhaustif, le recruteur a votre CV sous les yeux, connait son entreprise et a le plus souvent rédigé lui-même l’annonce en question, soyez toujours concis et précis). Donc évitez de tomber dans les tirades interminables, dire moins mais dire mieux, c’est l’enjeu de cet entretien. En effet, un recruteur peut vous appeler à tout moment, autant être bien préparé.

 

Entretien Téléphonique (2)

 

Ouvrez toutes les portes avant de conclure

Souvent les candidats se laissent intimider et oublient de mentionner des points essentiels et vraiment intéressants de leurs parcours ou de leur profil (petit carnet ou pas) avant de terminer l’entretien. Soyez donc réactif et à l’écoute et ne manquez pas de demander à votre interlocuteur quelle serait la suite de l’étape que vous êtes en train de passer. Demandez à connaître à quel moment vous pourrez avoir un retour et s’il est possible de rappeler. Profitez également de ce moment pour confirmer que c’est un poste qui vous intéresse particulièrement et que vous vous tenez prêt pour un rendez-vous physique.

 

 

N’hésitez pas à rappeler

Si après un entretien téléphonique, vous n’avez pas de retour sous quelques jours, n’hésitez pas à revenir vers le recruteur. Vous pouvez envoyer un mail en veillant à le remercier pour votre premier entretien tout en demandant de manière subtile si un entretien physique pourrait être envisagé. Il est aussi possible d’appeler pour connaître la suite. Pensez toutefois à aborder cette question de relance dès l’entretien téléphonique pour savoir si elle est opportune ou pas.