11.847 offres de missions disponibles, 8.031 freelances inscrits

Les réseaux sociaux, nouveau canal de recrutement

Si les réseaux sociaux font partie du paysage multimédia quotidien, leur utilisation comme canal de recrutement demeure encore en expectative. Des études, dont notamment celle de l’APEC (Association pour l’emploi des cadres), ont démontré un intérêt certain pour recruter via les réseaux sociaux, mais les résultats semblent encore mitigés.

Dans : Actualités Publié le 29/10/2015 par Caroline Portier

L’entreprise et les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux professionnels comme Linkedin et Viadeo permettent à leurs membres de présenter leur profil et leurs aptitudes dans un cercle exclusivement professionnel. Sur des réseaux sociaux plus ouverts au public (Facebook, Twitter, MySpace…), nombre d’entreprises ont ouvert une page pour être en contact avec la clientèle et plus.

C’est la réputation de l’entreprise qui se joue sur les réseaux sociaux. La fréquentation de la page, le nombre de « j’aime » ou de « followers » peuvent modifier la perception de l’entreprise par le grand public. A charge pour elle évidemment de gérer avec rigueur les mises à jour pour ne pas voir le public se rétracter.

Le recrutement via les réseaux sociaux doit être ciblé

L’étude de l’APEC sur les recrutements via les réseaux sociaux entre 2013 et 2014 confirme l’intérêt pour ce canal en termes d’embauche. Les résultats indiquent une augmentation des utilisateurs de réseaux sociaux en 2014 pour recruter de nouveaux collaborateurs. Néanmoins, l’APEC relève que ce système ne permet pas de recruter des cadres ayant le profil requis. La qualité des candidatures est loin de répondre aux formulations de l’offre d’emploi.

Pour d’autres observateurs, le recours aux réseaux sociaux peut atteindre les jeunes diplômés car il est certain que ce sont eux qui y naviguent le plus. Prendre soin de l’image de l’entreprise en lui conférant une vie publique devient un des enjeux de cette présence. Il est ainsi possible de proposer des jeux, des animations telles que des questions-réponses etc. tout en assurant une présence en temps réel pour écouter et répondre au public (client, prospects, futur collaborateur…). Cela représente un investissement conséquent pour l’entreprise.

Celle-ci peut, néanmoins, à ce prix, être sûre de figurer dans l’horizon des jeunes diplômés qu’elle peut recruter à plus ou moins long terme. Se faire connaître et se faire apprécier constitue un challenge de toute entreprise qui cible l’avenir. Nier l’utilité des réseaux sociaux constitue une politique de l’autruche, mais tabler sur ce canal sans s’y préparer est une erreur toute aussi grossière.

Miser sur les jeunes, tout en accordant aux personnes expérimentées la place qui leur revient, c’est ainsi qu’une entreprise peut prospérer. Trouver l’équilibre entre les valeurs sûres et l’incontournable innovation, c’est ce qui compte. Les réseaux sociaux comme canal de recrutement, c’est une histoire à suivre au fil des années à venir.