16.163 offres de missions disponibles, 5.904 freelances inscrits

Les qualités indispensables du Freelance en marketing digital

Le freelance travaille pour son propre compte. Etant seul décisionnaire de son activité et seul garant de son succès, le travailleur indépendant doit avoir certains atouts pour réussir, surtout s’il souhaite se positionner sur le marché concurrentiel du marketing digital.

Dans : Actualités Publié le 16/03/2017 par Caroline Portier

Le freelance travaille pour son propre compte. Etant seul décisionnaire de son activité et seul garant de son succès, le travailleur indépendant doit avoir certains atouts pour réussir, surtout s’il souhaite se positionner sur le marché concurrentiel du marketing digital. 

La polyvalence, le secret du consultant

Devenir polyvalent n’est pas toujours évident. Cela demande beaucoup d’expériences dans des domaines très hétérogènes. Et pourtant, un consultant a besoin d’être polyvalent à cause de son métier. Etant son propre patron et donc seul à bord de son bateau, il a intérêt à intervenir sur tous les fronts pour ne pas sombrer. 

Quand un client demande à un consultant d’exécuter tel ou tel service, il est très facile d’accepter. En revanche, certains prestataires se retrouvent en burn-out, tout simplement parce qu’ils ne parviennent pas à honorer leurs engagements. En étant au cœur de sa spécialisation et en portant une attention particulière sur la veille informative et sur la formation, le bon consultant peut rapidement exécuter toutes les demandes liées à son domaine d’expertise pour une satisfaction clientèle garantie. 

Mais cela ne suffit pas. Il existe des missions que même les consultants multitâches ne sont pas en mesure d’exécuter. Dans ces cas, le principal accès à la polyvalence est la connaissance. Grâce à l’évolution de la technologie, Internet est la clé pour apprendre, s’informer et pour communiquer. Des tutoriels, souvent simples d’utilisation, sont mis à la disposition de tous ceux qui souhaitent franchir les frontières de la spécialisation. Il en est de même pour les conseils utiles partagés par d’autres utilisateurs, destinés à améliorer la polyvalence des prestataires de tous les segments de marché. 

Avoir la fibre commerciale, une condition sans équivoque

Un freelance en marketing digital se doit de capter l’intérêt des prospects et des clients pour pouvoir leur vendre des services ou des produits. Par conséquent, il doit mettre au cœur de ses préoccupations les techniques pour développer ses compétences commerciales. 

La prospection est un pilier vital de l’avenir du consultant. Il est nécessaire d’établir une stratégie de prospection efficace sur laquelle se baseront toutes les actions commerciales futures. Cela commence par une connaissance de la cible. Pour connaitre vos clients, vous devrez être à leur écoute, chercher à les comprendre et avoir une idée de leurs besoins. Demandez-vous si vous seriez assez intéressé par votre service si on vous le proposait. Si vous estimez que le message que vous souhaitez véhiculer ne convient pas ou n’est pas assez percutant, n’hésitez pas à tout remettre en question. Autrement, votre plan marketing ne portera aucun fruit.

La fidélisation de votre client est également primordiale dans votre activité de consultant. La satisfaction liée à l’utilisation du produit ou du service est la première chose qui intéresse les clients. Portez alors une attention particulière sur la satisfaction clientèle et sur les retours d’avis postés par vos anciens clients. Un bilan en post-production est essentiel pour avancer dans le futur. Cela implique une traçabilité des habitudes d’achat, de la caractéristique de l’acheteur et des modes de consommation du client une fois le produit ou les services entre ses mains. Sachant qu’un client satisfait sera un client fidèle, vous devez être en mesure d’innover vos offres en prenant compte de l’évolution de ses besoins et de ses attentes. 

La créativité, au cœur des impératifs du consultant

Une prestation réussie attire. En revanche, on ne peut pas renouveler une première impression. Pour préserver l’effet de surprise même après la énième prestation, l’idéal est de toujours innover. Parfois, certains désirs du client ne sont pas non plus formulés. Il est même fréquent que celui-ci ne soit pas conscient de ses propres besoins. Pour réussir dans le milieu, un consultant en marketing digital doit être en mesure d’anticiper ces attentes. En faisant preuve d’imagination, le freelance offre une valeur ajoutée à ses réalisations. 

Un consultant doit alors être créatif et prévoyant. Il doit être en mesure de fournir les prestations attendues par ses clients. Une connaissance des besoins de l’interlocuteur est importante. Le plus simple est de demander directement les attentes de celui-ci. « Qu’attendez-vous exactement de mon service ou de mon produit ? Quelles sont vos attentes en termes de productivité, de qualité de services, de délais… ? » Selon les réponses, vous devez adapter votre offre en fonction des besoins de votre client.  

Certes, le consultant n’est pas nécessairement né artiste. Si vous estimez que la créativité vous fait défaut, vous pouvez  néanmoins vous baser sur les enquêtes de satisfaction pour innover. Après chaque mission, pérennisez les relations en post-vente pour obtenir les avis du client. Au lieu de craindre les retours négatifs, n’hésitez pas à demander les causes d’insatisfaction. Ces dernières peuvent, en effet, constituer un axe d’amélioration dans le futur. Une autre piste à explorer concerne également la concurrence. Une veille concurrentielle est, en effet, à la base de l’innovation et de la créativité d’un consultant. 

Les compétences techniques du consultant

Résoudre les problèmes du client intègre 3 leviers : une posture, un processus et un ensemble d’outils spécifique du métier. Peu importe le domaine d’intervention du consultant, celui-ci doit être en mesure de comprendre la problématique du client avant de proposer une solution. C’est pourquoi la capacité d’analyse est un des plus grands atouts du consultant. 

Le consultant a pour mission d’apporter un regard extérieur sur la problématique en offrant une réelle valeur ajoutée à sa prestation. Par conséquent, il doit faire preuve d’une forte capacité d’adaptation, du professionnalisme et de la volonté d’aller jusqu’au bout de son projet. Autonome et se fixant des objectifs orientés vers des résultats, le consultant doit être efficace et capable de satisfaire les attentes de son client.

Etre un consultant, c’est être un professionnel. La maîtrise des outils et des techniques propres au métier différencie enfin l’expert. Pour développer une relation de confiance durable, la flexibilité, la rigueur et la simplification des méthodes sont alors de mise.