16.178 offres de missions disponibles, 6.085 freelances inscrits

Le statut en portage salarial adapté aux freelances web

Le portage salarial existe en France depuis les années 90. Mais son développement a pris son envol ces dernières années, en lien avec les nombreuses modifications législatives qui l'ont concernée. Le nombre de freelances explose littéralement en France depuis une dizaine d'années. Il s'élève à 830.000 en 2016, soit une hausse de 126% en 10 ans selon le blog "ADN de l'Entrepreneur". La crise de l'emploi salarié et la digitalisation de l'Économie n'y sont pas pour rien.

Dans : Actualités Publié le 11/09/2018 par Caroline Portier

Le portage salarial existe en France depuis les années 90. Mais son développement a pris son envol ces dernières années, en lien avec les nombreuses modifications législatives qui l'ont concernée. Le nombre de freelances explose littéralement en France depuis une dizaine d'années. Il s'élève à 830.000 en 2016, soit une hausse de 126% en 10 ans selon le blog "ADN de l'Entrepreneur". La crise de l'emploi salarié et la digitalisation de l'Économie n'y sont pas pour rien.

Introduction au portage salarial

Les freelances qui exercent comme prestataires de services sont appelés des "consultants" puisque la grande majorité exerce dans le conseil auprès des entreprises. Le portage salarial est un statut sur-mesure pour les consultants qui ont, en quelque sorte, le beurre, l'argent du beurre et le sourire de la crémière ! Presque comme un Benalla quoi...

Ils bénéficient de tous les avantages d'un salarié, puisqu'ils le sont eux-mêmes auprès de la société de portage tout en étant indépendants et en gérant leur activité en toute autonomie. Ainsi, vous restez entièrement libre de fixer vos tarifs ou vos horaires de travail par exemple, et conduisez votre activité comme vous le souhaitez. La société de portage n'interfère pas dans la négociation commerciale avec vos clients par exemple.

La société de portage prend en charge toute la partie administrative et comptable de l'activité du consultant qui fait souvent perdre beaucoup de temps et empêche de se consacrer à ce qui compte vraiment pour faire tourner la boutique : la prospection et la production sur les projets clients ! Ainsi, le portage salarial permet de facturer rapidement les clients, puisque c'est le chargé de compte R.H. du consultant qui s'en occupe. C'est aussi lui qui s'occupe des relances en cas de retard de paiement : une vraie tranquillité d'esprit ! Les mauvais payeurs n'ont qu'à bien se tenir...

Le freelance qui veut tester son activité sans prendre de risques et surtout sans toutes les lourdeurs et contraintes qu'impliquent la création d'une société a donc tout intérêt à adopter le portage salarial. Il bénéficie ainsi de beaucoup plus d'avantages qu'avec un statut de micro-entreprise par exemple. Le risque entrepreneurial est ainsi gommé et le consultant en portage salarial n'a pas à se soucier de savoir s'il a fait toutes ses déclarations fiscales et sociales à temps pour éviter les pénalités souvent lourdes de la maf...pardon, de l'administration française. Toutes ces démarches, c'est le chargé de compte R.H. qui s'en occupe.

Les bénéfices pour le consultant

Outre le fait de pouvoir tester son activité sans prendre de risques et de pouvoir facturer rapidement ses clients, le portage salarial offre aux consultants toute la sécurité dont bénéficie un salarié : contrat de travail, fiche de paie, congés payés, cotisation au régime général et non pas au régime des indépendants - bien moins avantageux - cotisations au chômage et pour la retraite, mutuelle, comité d'entreprise... Le freelance bénéficie également d'une assurance responsabilité civile professionnelle prise en charge par la société de portage. La société de portage offre également une garantie de paiement des salaires, c'est-à-dire qu'en cas de défaillance de la société, vous ne risquez pas de vous retrouver sans revenus en cas de dépôt de bilan.

 

Vous bénéficiez également en tant que "porté" d'une sécurité juridique puisqu'en cas de litige, c'est la société de portage qui endosse la responsabilité, le consultant étant son salarié. À la société de portage donc, de prendre en charge les frais de justice et d'avocat en cas de besoin.

Souvent, les travailleurs indépendants ont du mal à obtenir un prêt bancaire ou un logement à cause de la précarité de leur statut et de l'impossibilité de pouvoir fournir des fiches de paie. En devenant Consultant en portage salarial, cet handicap disparaît, et vous bénéficiez de fiches de paie, dont le montant cependant est variable en fonction du chiffre d'affaires encaissé.

Mais les avantages ne s'arrêtent pas là : en tant que consultant en portage salarial, vous êtes suivi et bénéficiez d'un accompagnement constant tout au long de votre carrière, notamment au travers des formations qui vous seront proposées et qui vous permettront de monter en compétences dans votre activité. De plus, vous serez convié à des petits-déjeuners et afterworks pour réseauter et faire jouer à plein la force du réseau de votre société de portage salarial. Vous aurez également accès aux offres de missions des partenaires.

Le bureau virtuel du Consultant

Pour piloter son activité et bénéficier de tous les outils en un seul endroit, le consultant indépendant dans une société de portage salarial peut disposer d'un tableau de bord très complet appelé le "Bureau virtuel du Consultant".

C'est un espace de travail virtuel que l'on peut emporter partout avec soi : chez un client, dans un espace de coworking etc. Il contient 6 grandes fonctions : gérer votre activité, booster votre recherche de missions, un espace e-learning pour vos formations, une boîte à outils, un espace "documents", un espace intranet. Pour l'instant, il est en version desktop (PC) mais le site est responsive. Il devrait bientôt se décliner aussi dans une application mobile. Par exemple dans la société ABC Portage, il se présente comme suit : https://moncompte.abcportage.fr/ munis de vos identifiants.