16.163 offres de missions disponibles, 5.904 freelances inscrits

Consultant freelance débutant : les 5 galères à surmonter

Qui ne rêve pas d’autonomie et de liberté autant dans la vie personnelle que professionnelle ? Cependant, devenir consultant freelance est une grande décision qu’il convient de mûrir avant de sauter le pas. En effet, il ne suffit pas d’être compétent sur un domaine pour pouvoir monter une affaire. Voici 5 galères à surmonter si votre choix est fait et que vous pensez posséder tous les atouts pour réussir.

Dans : Conseil Publié le 10/09/2015 par Caroline Portier

Trouver des clients

Même si vous excellez dans votre secteur d’expertise, si vous ne savez pas vendre, vous aurez du mal à pérenniser vos activités. S’établir à son propre compte semble souvent simple lorsqu’on ne s’y est pas encore investi, mais une fois les rouages de l’auto entrepreneuriat mis en route, vous risquez très vite de vous laisser surprendre. Il est parfois possible que vous ayez un gros client dès le départ, mais il convient d’apprendre à mettre en place une stratégie de marketing efficace pour vous faire connaître et faire connaître vos prestations. En effet, être dépendant d’un seul client risque de nuire à votre trésorerie au moindre retard ou défaut de paiement. Il en est de même en cas de baisse de la commande. Une fois cette difficulté surmontée, vous réduirez le risque de problème de trésorerie lié à un revenu irrégulier ou à un problème de règlement.

Gérer le temps

Être consultant vous offre la liberté de gérer votre planning selon vos ordres de priorité. Cependant, les tâches sont souvent nombreuses, dont certaines sont parfois imprévisibles, qu’il est tellement facile de se laisser débordé. Entre les missions de prospection commerciales, la réalisation des prestations et les différentes procédures administratives à suivre, il devient difficile de trouver du temps pour soi. Cette organisation est d’autant plus difficile compte tenu du fait que le consultant débutant ne peut pas toujours se permettre de refuser une commande pour la viabilité de ses activités. De même, faire appel à d’autres expertises risque de revenir plus cher, même si le temps c’est de l’argent. Réussir à optimiser le temps en utilisant des outils de gestion performants et en suivant rigoureusement le planning établi constitue un bon début pour relever ce défi.

Suivre l’évolution de la demande

Il arrive souvent que le consultant décide de se lancer dans l’aventure parce qu’il dispose d’une expertise particulière lui permettant d’obtenir des contrats intéressants. Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que les compétences évoluent très vite à la manière de la demande et qu’il faut rester éveiller en permanence et suivre ce progrès. Le débutant a toujours du mal à s’adapter étant donné qu’il aura plus de choses à gérer qu’un freelance expérimenté, donc moins de temps pour se former et mettre à jour son savoir-faire pour mieux répondre aux demandes.

Étendre son réseau

Au début, il est souvent difficile d’établir un réseau et de s’ouvrir aux autres. Ce point mérite pourtant que l’on y accorde toute l’attention nécessaire puisqu’avoir un réseau permet de mieux se faire connaître, de gagner en notoriété, mais surtout de suivre les nouvelles tendances de son métier. C’est également une façon de remédier à la solitude qui hante le quotidien de la plupart des consultants, notamment ceux qui travaillent en solo.

S’organiser

Vous voulez devenir votre propre chef ? C’est bien, mais il faudra vous astreindre à vous comporter réellement comme tel. Souvent, l’autonomie et la liberté conduisent aux tentations et le freelance débutant pense qu’il peut en même temps travailler, atteindre ses objectifs et jouir de son indépendance. Au démarrage, la réalité est cependant toute autre puisqu’il y aura plus de travail de prospections, de réalisations, de gestion et d’évaluation. Définissez des objectifs clairs, établissez des méthodes précises et cherchez en permanence à optimiser votre démarche. Pour cela, il vous faudra vous imposer un rythme et certaines contraintes à respecter.

 

Crédit photo : pixabay.com