3.574 offres de missions disponibles, 3.969 freelances inscrits

Tout savoir sur le métier de formateur

Découvrez le métier de formateur en portage salarial en cliquant ici !

Dans : Actualités Publié le 18/08/2017 par superadmin

Rémunérés entre 1 600 € à 4000 € par mois en moyenne, les formateurs d’adultes exercent un métier d’avenir. Offrant de nombreuses opportunités de carrière, le métier de formateur s’adresse à tous ceux qui souhaitent s’émanciper dans leur travail et faire face à la précarité de l’emploi. Avez-vous alors le profil du formateur ?
 
Le métier de formateur, quand polyvalence et expertise riment avec flexibilité
Rémunératrice, la formation d’adultes est une profession pertinente et fiable. A exercer sous forme de contrat à durée déterminée ou de vacation, le métier de la formation varie en fonction des qualifications, des expériences et des domaines d’expertise de l’intéressé. Le poste de conseiller en formation peut, par ailleurs, vous donner accès à des spécialisations spécifiques, comme les ressources humaines, la pédagogie ou le coaching personnel. 
 
Qu’il soit demandeur d’emploi, senior expérimenté ou travailleur indépendant, le formateur propose des formations à des élèves adultes du secteur privé ou public. Les programmes de formation peuvent être du « sur mesure » ou du « prêt à l’emploi ». Dans le premier cas, la formation est ciblée en fonction des demandes et des besoins de l’élève ou du groupe d’élèves. Dans le second cas, le contenu pédagogique est plus générique et sera choisi en fonction des réalités du marché, comme la comptabilité, l’informatique, le leadership ou l’apprentissage de nouvelles langues.
 
Compte tenu de la diversité du public cible, la formation peut concerner tous les domaines d’expertise et toutes les branches d’activité. C’est la raison pour laquelle la formation peut se dérouler en une ou en plusieurs sessions, et ce, de manière ponctuelle ou périodique. Au programme, inculquer aux élèves un savoir-faire ou un savoir-être précis qu’ils pourront utiliser dans leur vie professionnelle ou personnelle. Ces cycles de formation permettent au formateur de partager des connaissances et des compétences que les formés peuvent utiliser directement sur le terrain. Outre l’animation proprement dite, le formateur est alors amené à concevoir le contenu et les divers outils pédagogiques, à gérer le bon déroulement de la formation et à s’assurer du succès du programme. 
 
Les formations peuvent, par ailleurs, être dispensées dans une entreprise, sur site, ou dans les locaux du formateur. Dans le premier cas, le conseiller en formation est un salarié de l’entreprise, proposant des supports d’accompagnement à des stagiaires, à des nouveaux recrus, mais aussi à des collaborateurs avérés, en fonction des demandes. Dans le second cas, le formateur se charge de transmettre le contenu pédagogique en assurant des formations sur site. Celui-ci est généralement dédié par des organismes de formation comme l'AFPA (Association pour la formation professionnelle des adultes), les GRETA (groupements d'établissements publics locaux d'enseignement), le CESI (Centre des études supérieures industrielles), la CEGOS (Commission générale d'organisation scientifique du travail), le CNAM et les CCI. Dans le troisième cas, le freelance agit pour son propre compte et doit s’occuper de la prospection et de la gestion administrative, en plus de la formation proprement dite. 
 
Le formateur type
Peu concurrentielle, la formation est un métier innovateur. Si elle attire pour ses nombreuses spécificités encore méconnues, elle est néanmoins peu cadrée. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il n’existe pas de formation spécifique ni de parcours professionnel prédéfini pour pouvoir exercer dans le milieu. Cela étant, la formation n’est pas pour autant à la portée de tous. Supposant une connaissance approfondie sur un domaine précis, elle est généralement assurée par des professionnels seniors, qui détiennent 10 ou 20 ans d’expériences à leurs actifs. 
 
Outre l’expérience, les formateurs en devenir doivent détenir certaines qualités humaines. Cela concerne notamment le sens de l’écoute et la pédagogie. Les élèves étant de niveaux différents, les compétences pédagogiques du formateur l’emportent bien souvent sur le professionnalisme et l’expertise. En effet, le succès d’un formateur réside non pas dans sa faculté à transmettre des connaissances, mais plutôt dans sa capacité à permettre à ses élèves de s’imprégner de ces compétences. Pour pouvoir être à la portée de chacun de ses élèves, le formateur d’adultes doit alors apprendre à bien écouter, y compris les objections et les contestations. Pour être efficace, la formation suppose l’échange de points de vue et la participation active de la cible, peu importe les différences au niveau du groupe.
 
La formation nécessite, par ailleurs, une importante faculté d’adaptabilité, étant donné qu’avant de participer à chaque séance, les adultes formés viennent généralement avec une idée précise du sujet. Sans réels talents de communication, il sera tout simplement difficile de convaincre la cible d’adopter une méthode différente de celle utilisée depuis toujours. En faisant, en revanche, preuve de souplesse et d’organisation, il serait plus facile pour le formateur de faire adhérer son concept par son audience. Pour pouvoir exercer correctement ce métier, d’autres qualités humaines viennent bien entendu à l’esprit, comme la disponibilité, l’autonomie ou la rigueur. 
 
Le portage salarial, une aubaine pour les formateurs d’adultes
Le portage salarial s’adresse aux professionnels qui souhaitent dispenser des formations – qu’il s’agisse de reconversion professionnelle ou de reprise d’activité – tout en préservant leur autonomie dans l’exercice de leur métier. Par conséquent, il n’est pas un formateur salarié d’entreprise ni un vacataire occasionnel qui propose ses services dans des associations et des entreprises publiques ou privées. Tout comme le freelance, il conserve la liberté et l’autonomie dans l’exercice de ses fonctions, sans pour autant s’assujettir à des démarches administratives rigoureuses, associées à une carrière en solo. Bénéficiant de la notoriété de l’entreprise de portage à laquelle il est associé, le formateur porté conserve les avantages du salariat, tout en travaillant à son rythme.