76 offres de missions disponibles, 4.900 freelances inscrits

Jeune diplômé : 10 conseils pour lancer son activité de freelance

Vous êtes un jeune diplômé et désespérez de trouver un emploi ? Le travail en indépendant est maintenant encouragé, et en suivant ces étapes, votre démarrage en freelance sera facilité.

Dans : Actualités Publié le 13/04/2016 par Pierre de LA CROIX

Vous êtes un jeune diplômé et désespérez de trouver un emploi ? Le travail en indépendant est maintenant encouragé, et en suivant ces étapes, votre démarrage en freelance sera facilité.

 

Cernez bien votre activité

Ce n’est pas en partant d’une multitude d’idées et de vagues concepts que vous réussirez à démarrer. Arrêtez-en une qui soit dans vos cordes et attribuez–lui un nom. Celui-ci doit être à l’image de votre projet et donner une idée de votre professionnalisme.

 

Conformez-vous à la réglementation

Choisissez le statut qui sied le plus à votre activité : quel type d’entreprise souhaitez-vous monter ? Vous ne voulez pas connaître les risques de l’auto-entreprenariat ? Optez alors pour le portage salarial qui vous donne à la fois l’autonomie au travail et les avantages d’un salarié.

 

Trouvez les bonnes rampes de lancement

Vous devez être présent sur la toile : rendez-vous sur les plateformes de rencontres entre freelance et recruteurs, et cherchez celles qui vous proposent de vous créer votre site professionnel. Evitez la propagande personnelle sur les forums, les blogs et réseaux sociaux, mais apportez vos connaissances pour aider les autres.

 

Affirmez-vous !

Savoir se vendre est tout un art ! Les informations accompagnant votre profil doivent être claires, concises et attirantes. N’y incluez jamais des activités qui ne relèvent pas de votre domaine. Mettez une touche personnelle dans vos réponses aux annonces et enfin, n’oubliez pas qu’un profil sans photo n’éveille que peu d’intérêt !

 

Forgez-vous une réputation

Si l’on ne vous connaît pas, comment pourriez-vous être reconnu ? Comptez sur vos anciens professeurs et camarades pour qu’ils informent leurs relations de votre activité et de vos compétences : le bouche-à-oreille est toujours efficace. Mettez aussi en relief les stages effectués lors de vos études.

 

Suivez de près les tendances du marché

Les travaux qui se déroulent par cycles dépendent des tendances du marché : vous traverserez des périodes de vache maigre, mais ne désespérez pas. Suivez toujours l’évolution des évènements et vous croulerez bientôt sous les demandes de prestation.

 

N’attendez pas les clients, cherchez-les

Les commentaires positifs sur les articles que vous postez vous donnent déjà accès à des prospects potentiels.  Posez-vous comme objectif de vous faire recommander, alors, misez sur l’effet ricochet !

 

Soyez juste dans vos tarifs

Essayez de vous situer par rapport à la concurrence après avoir cherché et comparé les prix sur le marché. Mais n’oubliez pas de tenir compte de vos besoins financiers, vos éventuelles charges de fonctionnement et des périodes où vous ne décrocherez aucune mission.

 

Ne craignez pas d’imposer vos prix

Détaillez votre devis, mais pas au point de donner au client l’idée de vouloir résoudre lui-même son problème. Votre but se limite à susciter en lui l’envie d’avoir recours à vos services et de le convaincre que vous êtes l’expert qu’il lui faut. Vous débutez, mais ce n’est pas un prétexte pour sous-évaluer votre valeur.

 

Soignez vos relations avec les clients

Un petit service en plus que vous ne compterez pas dans votre devis sera apprécié par les clients. Mais refusez fermement, mais poliment, les demandes qui pourraient augmenter votre temps de travail et alourdir vos coûts.